Apaiser les douleurs dentaires

La dentition des bébés

Les difficultés pendant la dentition

Les problèmes survenant lors de la dentition. Si votre bébé a entre 6 et 9 mois et que ses pleurs deviennent plus agités, il est possible qu’il commence à faire ses dents. Cependant, la dentition peut commencer à de différents moments selon l’enfant. Certains bébés naissent avec des dents et d’autres peuvent n’avoir aucune dent à un an ! Des signes classiques de la dentition peuvent être des joues rouges et brillantes, un bébé qui bave, se réveille plus souvent la nuit, a de la température et parfois les fesses irritées. Cependant, certains bébés n’ont aucun symptôme. Si votre bébé présente certains de ces symptômes, préparez-vous en prévoyant une réserve de tétines, de jouets pour dentition qui rafraîchissent, calment et massent doucement les gencives douloureuses, des tissus pour dentition, du gel et/ou des granules de dentition et une première brosse à dents.

Les dents de lait de votre bébé doivent durer jusqu’à ce qu’il ait au moins cinq ans. Bien en prendre soin lui permettra de ne jamais souffrir de la gêne de dents douloureuses et des traitements chez le dentiste.

Calendrier de la pousse des dents

En général, les bébés font leurs dents deux par deux. Les premières sont les deux dents du milieu de la mâchoire inférieure. Puis environ un mois après, les deux de la mâchoire supérieure font leur apparition. Cependant, il n’est pas rare de voir un bébé ayant quatre dents en bas et aucune au-dessus, ou l’inverse. Calendrier général :

à 6 mois : incisives centrales inférieures

à 8 mois: incisives centrales supérieures

à 10 mois : incisives latérales inférieures et supérieures

à 14 mois : premières molaires

à 18 mois : canines

Les symptômes de la dentition

Ce processus diffère selon chaque bébé. En voici quelques symptômes :

Le besoin de mordre. La pression d’une dent émergeant sous la gencive peut être soulagée par une pression inverse, c’est pourquoi les bébés qui « font leurs dents » éprouvent le besoin de mâchouiller des objets. Ce besoin peut aussi être une réponse à la sensation étrange causée par les changements qui ont lieu dans sa bouche.

Le fait que votre enfant salive et bave abondamment peut annoncer une nouvelle dent, mais il peut aussi s’agir d’un stade du développement normal de la petite enfance. Ne pensez pas que cela signifie obligatoirement l’arrivée d’une nouvelle dent. Il n’y a aucun moyen de savoir si le surplus de salive de votre bébé est le résultat de la dentition, cependant d’autres symptômes peuvent venir l’accompagner...

Si votre bébé est agité et dérangé pendant la nuit il peut être en train de « faire une dent » : la dent bouge dans l’os et passe dans la gencive, et sa poussée se fait par étapes, avec plus d’activité durant la nuit. Votre bébé peut donc être plus irrité à ce moment-ci.

Le fait que votre enfant tire sur son oreille peut être le signe d’une infection de l’oreille mais aussi le signe du début de la dentition : la douleur de la mâchoire irradie au canal auditif.

Une modification des habitudes alimentaires. Les bébés qui mangent de la nourriture solide peuvent avoir envie d’être nourris au sein ou au biberon car la cuillère irrite leurs gencives enflammées. D’autres peuvent faire le contraire ; mangeant plus que d’habitude parce que la pression inverse leur fait du bien. Les bébés qui sont nourris au biberon uniquement peuvent commencer par manger avidement puis arrêter parce que l’action de sucer impose une pression inconfortable sur les gencives et les canaux auditifs.

^
server:
nuby.com
Database:
NubyGlobalInitiative