Apaiser les douleurs dentaires

Comment le rassurer ?

Si vous n’arrivez pas à apaiser votre enfant après avoir vérifié qu’il n’a pas faim, froid, trop chaud, qu’il est propre, fatigué ou juste envie d’un câlin, voici quelques astuces :

Parlez-lui, les bébés aiment entendre notre voix.

Bercez-le, les bébés aiment les rythmes lents. Lui tapoter le dos peut aussi l’aider à s’apaiser, ce bruit lui rappellera le bruit de votre cœur.

Chuchotez à son oreille, allumez le sèche-cheveux ; ce genre de bruits peut lui rappeller le ventre de leur mère.

Enroulez-le dans une couverture et tenez-le bien contre vous pour qu’il se sente bien et protégé. Cela lui rappellera la sensation de protection qu’il avait lorsqu’il était dans votre ventre et le calmera.

Essayez les massages pour bébé, c’est un bon moyen pour créé un lien fort avec votre enfant.

Conduisez. Conduire le berce doucement. Si conduire n’est pas pratique pour vous essayez une chaise ou balançoire gonflable électrique.

Beaucoup de mères utilisent les bains pour apaiser leurs enfants. Le bruit de l’eau et la chaleur de l’eau sur leur peau les calment.

Distrayez votre bébé, montrez-lui un nouveau jouet ou distrayez-le avec votre animal de compagnie ou avec un miroir (pour qu’il puisse se regarder).

Gardez toujours votre calme. Si vous vous agacez, votre enfant pourra sentir cette tension et s’énervera plus, ce qui peut engendrer un cercle vicieux. Essayez trop longtemps peut avoir l’effet inverse. Certains enfants aiment plus être portés que d’autres. Il n’est pas conseillé de laisser votre enfant pleurer jusqu’à 3mois, cependant vous pouvez le laissez s’agiter pendant 5 minutes, cela lui apprendra à se calmer par lui-même (et vous aidera à vous reposer).

Gardez votre enfant contre vous, allongez-le sur votre ventre, portez-le sur vos épaules, il verra ainsi le monde sous des angles différents. Le faire téter, lui donner une sucette ou un biberon pourrait aussi l’apaiser.

N’hésitez pas à appeler un médecin si vous avez tout essayé et sans aucun résultat. Lorsqu’un bébé pleure il libère une hormone prolactine (hormone de la maman) qui déclenche chez la mère un besoin de l’apaiser et de répondre à ses besoins. Si vous n’y arrivez pas vous pouvez ressentir un sentiment d’échec. Mais le fait que votre bébé s’agite ne veut pas dire que c’est un échec parental car il est tout à fait normal pour un bébé de pleurer même si quelque fois il ne semble y avoir aucune raison. Néanmoins si vous avez un doute, n’hésitez pas à appeler votre pédiatre pour savoir s’il n’y a pas de problème.

^
server:
nuby.com
Database:
NubyGlobalInitiative